Alcoolisme, du déni au déclic