Covid-19 : le traitement tant attendu sera-t-il un simple suppositoire ?