COVID LONG : 1 patient sur 10 a toujours des symptômes 8 mois après