État et société civile luttent ensemble contre l’épidémie grâce à l’ouverture des données publiques