MÉNOPAUSE : Pouvoir prédire sa survenue, c’est possible