RISQUE CARDIOVASCULAIRE : Dîner « végé » c’est 10% de risque en moins