TÉLÉMÉDECINE : 40% des médecins l’ont définitivement adoptée