PARADOXE de l’OBÉSITÉ : Chez les femmes, une graisse corporelle élevée favorable à la santé cardiaque ?