COVID-19 : 2 phénotypes bien distincts de détresse respiratoire aiguë