COVID-19 : La perte de cheveux, un marqueur de sévérité chez les hommes ?